Mazal Wakfin ou la saga 3G

Depuis des mois, on nous promet, campagne de pub virant au harcèlement à l’appui, que, promis, juré, craché, la 3G, promise depuis 2004, c’est pour le premier décembre.

Cyniques que nous sommes, nous, journalistes, habitués aux rebondissements de dernière minute dans cette saga plus longue que les Feux de l’Amour, on a malgré tout fini par y croire.

Sauf qu’aujourd’hui, c’est le 1er décembre et Mazal! (Pas encore)

3g

 

Oui, vous avez bien lu. Je parle de 3G. Technologie, que vous, chers internautes, vous avez adoptée depuis très longtemps. (L’Atelier des médias en parlait en … 2010). La presse algérienne aime rappeler que « même la Somalie » a la 3G.  Mais ici, Mazal! (Pas encore).

Sur les plateaux de télévision, même les experts ne comprennent pas.

 

http://www.youtube.com/watch?v=nIXEbUBs25s#t=20

 

Jeudi, nous avions appris également que pour avoir la 3G, les utilisateurs devraient acheter une nouvelle puce de téléphone portable. Ca ne se justifie pas techniquement. Une puce 2G a juste besoin d’être configurée, et non, changée. Et pour boucler la boucle, étant donné qu’il n’y a pas de « portabilité du numéro », en changeant de puce, il faudrait changer de numéro. Pour avoir un nouveau numéro, il faudrait déposer un dossier administratif.

 

Les réactions sont très nombreuses. Regardez les commentaires sous l’article du journal El Watan. Et pour le journal britannique The Economist, toute cette histoire est le symbole de la difficulté de faire des affaires en Algérie.

Le problème est politique, puisque techniquement, tout le monde est prêt, des opérateurs aux vendeurs en passant par les développeurs d’applications et les acheteurs.

Autant vous dire qu’on a le sentiment qu’on se moque de nous. Regardez plutôt, les spots de publicité télévisés qui sont diffusés depuis des mois.

 

 

 

Je vous épargne les panneaux publicitaires de 4m sur 3m et les spots radios quotidiens. Chaque opérateur se vante d’être le « numéro 1 ». Il y en a au moins 2 qui mentent. Mais on laisse faire.

La 3G est promise depuis des années. Elle n’arrive jamais. Mais on laisse faire.

Mazal Wakfin! (On est toujours debout, slogan à caractère historique, utilisé par l’opérateur de téléphonie Nedjma)

The following two tabs change content below.
Leïla
Leïla. Journaliste. Algiers city.

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Lili dit :

    Votre blog est très intéressant mais vous devriez, à mon avis, faire des efforts sur le style d’écriture. Nous avons la désagréable sensation que vous vous adressez à des enfants attardés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *