L’Algérie enterre Aït Ahmed, leader de la Révolution

Vendredi 1er janvier, Hocine Aït Ahmed, l’un des leaders de l’Indépendance algérienne et ancien dirigeant du parti d’opposition du Front des forces socialistes (FFS), a été enterré dans son village natal de Ath Ahmed, dans les montagnes de Kabylie, à une heure de route de la ville de Tizi-Ouzou.