En Algérie, un blogueur en prison pour outrage

Il s’appelle Abdelghani, il a 24 ans et il est en prison depuis le 25 septembre pour des photos-montages publiés sur Facebook. Il est accusé « d’atteinte à la personnalité du président », « d’outrage à corps constitué » et d’apologie du « terrorisme ». Les photos-montages dont nous parlent les uns et les autres représenteraient le président de la République…