L’Algérie enterre Aït Ahmed, leader de la Révolution

Vendredi 1er janvier, Hocine Aït Ahmed, l’un des leaders de l’Indépendance algérienne et ancien dirigeant du parti d’opposition du Front des forces socialistes (FFS), a été enterré dans son village natal de Ath Ahmed, dans les montagnes de Kabylie, à une heure de route de la ville de Tizi-Ouzou.

 

La veille, les villages alentours ont collé des affiches sur les vitrines. Des banderoles de deuil ont été accrochées sur plusieurs ponts sur la route nationale.

IMG_8690

Dans le village, la foule est déjà nombreuse. Au bord de la route, on a aménagé une esplanade pour accueillir la dépouille et y faire la prière.A la mi-journée, le wali de Tizi-Ouzou est là pour gérer les derniers préparatifs, mais la majeure partie de l’organisation est le fruit du travail des Comités de village et des sections locales du parti du Front des forces socialistes (FFS).

IMG_8693

IMG_8694

IMG_8707

IMG_8708

Hocine Aït Ahmed sera inhumé à deux kilomètres de là, en contre bas de la montagne. Des navettes de bus ont donc été mises en place, des bénévoles montent les tentes qui serviront le lendemain car la route sera coupée, et les participants aux obsèques devront marcher jusqu’au mausolée.

Bus Jeudi

 

Benevoles Jeudi

 

Autour du mausolée, on est venu présenter ses condoléances à la famille de l’ancien leader de la révolution.

Village Jeudi

BanderoleJeudi

FouleJeudi

Condoleances Jeudi

TombeJeudi

Ahmed (à gauche) et son père Mohand Tahar vivent à 500 mètres de la maison de Hocine Aït Ahmed. Ils sont très affectés par sa disparition. Leader de la révolution pour Mohand Tahar, combattant contre le régime algérien pour Ahmed, l’ancien leader du FFS représentait à leur yeux « l’espoir que la politique changerai un jour ».

Ahmed et Mohand Jeudi

AhmedJeudiPortable

Ce jeudi là, la dépouille de Hocine Aït Ahmed arrive à Alger, où elle est accueillie avec par une délégation officielle, avant d’être transférée au siège du parti le Front des forces socialistes (FFS).

 

La dépouille ne doit arriver en Kabylie que le lendemain matin. A ce moment, à Ath Ahmed, les préparatifs s’accélèrent.

AttenteRoute Jeudi

Vitre du bus Jeudi

Le vendredi matin, à 6h, la place de l’esplanade est pleine de monde.

IMG_8734

IMG_8738

IMG_8741

IMG_8744

Des centaines de personnes arrivent à pied par la route de Ain El hammam. Le ballet va durer toute la matinée.

IMG_8755

IMG_8758

 

Celà continuera jusqu’à l’arrivée du cercueil. En fin de matinée, ils sont des centaines de milliers.

 

 

A la fin de la cérémonie, la foule repart à pied.

IMG_8792

IMG_8802

IMG_8800

The following two tabs change content below.
Leïla
Leïla. Journaliste. Algiers city.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *