Algérie : voir In Salah

Depuis le 31 décembre 2014, les habitants d’In Salah manifestent contre l’exploitation du gaz de schiste. Cette ville saharienne de 50 000 habitants, à 1 200 kilomètres de la capitale, est à une quarantaine de kilomètres du premier puits de gaz de schiste du pays. Les habitants craignent que la nappe phréatique soit polluée par les produits chimiques.