Algérie. Parce qu’il faut écrire

le

Il y a ces jours où l’on ne sait pas quoi écrire. Où l’on n’arrive pas à faire le tri dans le flot d’information qui nous entoure.
Il y a ces jours où l’on sort la tête de l’eau vers 1h du matin, pour cause de boulot, sans aucune autre envie que de s’endormir.

Ciel d'Alger, le 13 juin 2014.
Ciel d’Alger, le 13 juin 2014.

Et puis il y a ces jours où l’on réalise qu’un blog est une forme d’information nécessaire, voire vitale, que la parole doit se libérer, devenir publique, que s’exprimer doit devenir normal pour forcer les autres à écouter et à entendre.

Je n’ai pas écrit un post en près de six mois. Entre temps, l’Algérie a un Président malade, des citoyens vidéastes en prison, des journaux sans publicités. Il fallait se remettre à écrire.

The following two tabs change content below.
Leïla
Leïla. Journaliste. Algiers city.

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Serge Serge dit :

    Et l’équipe de football qui visite le Brésil… il faut écrire !
    Courage ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *