Le foot, c’est la vie?

Il y a des jours où le pays se réveille. Ce mardi est un jour comme ça. Il y a comme un parfum de bonheur, de joie. C’est un jour de (grand) match, de (grande) victoire. C’est éphémère, on le sait, mais peu importe. Cette joie là mérite d’être vue.

 

Tout commence par des messages d’encouragements.

 

La suite, ce sont des heures de coups de klaxons, de vuvuzelas miniatures, de chants, de cris, de défilés de voitures/camionnettes/bus/charrettes parés de drapeaux vert-blanc-rouge. Et lorsque le coup de sifflet final retenti, sur le score de 1-0,  une clameur sourde monte, explose, et anime les grandes villes pendant toute la nuit.

 

Voilà un aperçu de l’ambiance à Annaba, grand ville de l’est du pays, proche de la frontière tunisienne.

 

coupe

 

 

 

vendeur

 

 

 

voiture

 

 

journaux

 

 

Victoire1

 

 

victoire2

The following two tabs change content below.
Leïla
Leïla. Journaliste. Algiers city.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *